Voyage interrail à Berlin

Berlin

 

Trajet

Nous nous sommes levés à 4h50 pour prendre le premier train, vers 6h00, de Maastricht à Amsterdam ; ensuite changement Amsterdam – Berlin, de 8h00 à 15h30. Nous n’avions pas réservé le deuxième train pour éviter de payer 30 euros de frais de réservation ; la bonne idée. Finalement, on est resté assis par terre pendant quasiment sept heures parce qu’il y avait beaucoup trop de monde. Moralité : on réserve son train. On se dit pas : « Oh, il y a plein d’arrêts, les places se libéreront ». Non.
Mais on a bien ri.

Maastricht – Amsterdam / Amsterdam – Berlin

 

Dormir à Berlin

C’est assez facile de trouver des auberges de jeunesse à Berlin ; nous étions à l’auberge Check in, dans le quartier du check-point Charly. La nuit nous a coûté une vingtaine d’euros, je crois. Mais surtout l’auberge était assez bien placée parce qu’on a pu tout faire à pied. Et à 2,70 euros le ticket de métro, on apprécie.

 

On fait quoi à Berlin ?

 

Musées

Berlin est une ville à musées. Vous pouvez prendre un pass de trois jours qui vous coûte 12 euros ; vous rentabilisez vos entrées au bout de deux visites seulement. Nous nous sommes rendus sur l’île aux musées et nous en avons visité deux : le Neues Museum et le Pergamon Museum. Pour les visites, comptez deux bonnes heures, et même plus, si vous voulez vraiment faire le tour et apprécier les œuvres.

 

Neues Museum

Les fonds regroupent essentiellement des œuvres des différentes époques de l’Egypte antique jusqu’à l’Empire romain. Mais LA pièce à voir, c’est le buste de Néfertiti.

Pergamon Museum

Il regroupe à lui tout seul trois musées ; la collection d’antiquité avec des salles d’architectures et de sculptures, le Musée du Proche-Orient et le Musée d’art islamique. J’ai vraiment adoré cette visite parce qu’on découvre de véritables trésors et une période historique et géographique que l’on n’étudie pas forcément mais qui est très riche.

Musée juif de Berlin

Alors c’est très… Surprenant. Le bâtiment en lui-même est contemporain et assez particulier visuellement ; à l’extérieur comme à l’intérieur. Les premiers étages sont quasiment vides : il y a de grandes vitrines avec seulement deux ou trois objets, assez banals ; ils sont consacrés à l’holocauste. Les derniers étages remontent à la fin de l’Antiquité et nous expliquent l’histoire de ce peuple. Je n’ai globalement pas trop apprécié ce musée : c’est assez glauque,  certaines œuvres mettent carrément mal à l’aise ou provoquent l’incompréhension la plus totale. Mais c’est tout de même une visite à faire.

 

Currywurst

C’est une spécialité berlinoise que vous trouvez vraiment partout, que vous emportez ou que vous mangez en terrasse d’un « fast-food » ; Stehcafé en Allemand. Mais qu’est ce que c’est ? Une saucisse bouillie ou rôtie, et fumée. Elle est servie coupée en morceaux avec une sauce (genre ketchup) saupoudrée de poudre de curry ; et avec des frittes. Et c’est bon !

 

Insolite

On se promenait vers l’île au musées, et là, on voit des gens se baigner dans la Spree, la rivière qui traverse Berlin (sous-affluent de l’Elbe, n’est-ce pas). Et première réaction : l’eau doit être bien dégueulasse. Sauf que non.
Une association a nettoyé une partie de la rivière pour faire revenir les berlinois dans « leur » centre ville ; le tourisme fait fuir les autochtones. On a même failli se baigner MAIS on a raté les inscriptions de 30 minutes.

 

 

Voyage interrail à Berlin

Voyage interrail à Berlin

Voyage interrail à Berlin

Voyage interrail à Berlin

 

 

Cet article est terminé, j’espère qu’il vous aura plu ! Si c’est le cas, n’hésitez pas à me le faire savoir en laissant un commentaire. On se retrouve la semaine prochaine… A Prague ! Abonnez-vous pour ne pas rater la suite du voyage !

Love, Lilli.

VOUS POUVEZ ME SUIVRE SUR LES RESEAUX SOCIAUX : 

ET VOUS ABONNER EN BAS DE LA PAGE 

2017-11-27T20:50:43+00:00

Leave A Comment