Jean Teulé Héloise, ouille !

Portrait littéraire – Jean Teulé

 

J’ai plusieurs fois entendu parler de Jean Teulé, notamment pour son roman Charly 9 qu’il avait présenté à la Grande Librairie – et que je n’ai toujours pas lu. Il m’a tout de suite beaucoup plu : sa manière de parler, d’écrire, de lire, ses idées etc. Alors aujourd’hui je vous présente trois de ses romans : Rainbow pour RimbaudHéloïse, ouille ! et Comme une respiration… 

 

Rainbow pour Rimbaud – Jean Teulé

 

Rainbow pour Rimbaud est le premier roman de Jean Teulé, paru en 1991.

A 36 ans, Robert sait tout Rimbaud ; il quitte Charleville avec son livre de La Pléiade et part retrouver Isabelle, standardiste à la SNCF, à Paris. Dans leur bateau imaginaire, ivres d’amour, le « doux colosse » et la belle aubépine parcourent le monde. Nous suivons leur histoire, ainsi que celle des personnes qui croisent leur route, de Paris au Caire, de Dakar à Tarrafal. J’ai beaucoup aimé ce roman, et pas seulement parce qu’il y a des allusions à Rimbaud. Les personnages sont complètement loufoques mais très attachants – exemple : Robert, 36 ans, dort dans une armoire et boite pour reproduire la démarche de Rimbaud. Le couple Isabelle / Robert est formé de manière complètement improbable et j’adore le fait qu’ils décident de partir sur un coup de tête, sans même se connaitre. C’est un très beau livre, poétique et romanesque.

 

Héloïse, ouille ! – Jean Teulé

 

Ce roman a été publié en 2015 et retrace l’histoire du célèbre couple Héloïse et Abélard. Au XIIème siècle, Abélard est un théologien et dialecticien renommé à qui l’on promet le siège pontifical. Il est chargé par le chanoine Fulbert de veiller à l’éducation d’Héloïse, sa nièce. S’en suit la amour, et la fin qu’on lui connait… Je préfère prévenir, le début du roman est très cul. Cet aspect là a d’ailleurs été beaucoup critiqué par les lecteurs, sur des sites comme Babelio par exemple. Certains reprochent à ce roman d’être presque exclusivement pornographique – à en « faire pâlir Rocco Siffredi », et de transformer les personnages en vicelards – point de romantisme. Personnellement, je ne suis pas d’accord avec tout ça ! Effectivement, il y a du cul, mais ce n’est pas en opposition avec le romantisme. D’autre part, ce n’est pas parce qu’il y a du sexe que ça transforme automatique le livre en mauvais roman. Dans la bibliographie qu’a utilisée Jean Teulé, il y a beaucoup d’ouvrages sur l’amour et la sexualité au Moyen-Age. Je ne pense donc pas qu’il ait sorti ça de nulle part, étant donné le nombre de livres consultés pour écrire ce romanJean Teulé a écrit sa version de l’histoire d’Héloïse et Abélard, et je valide !

 

Héloise, ouille ! Jean Teulé

 

Comme une respiration – Jean Teulé

 

Je termine cet article avec le dernier roman écrit par Jean Teulé, assez différent des précédents. Il est composé de plusieurs histoires, écrites comme des respirations, des bouffées d’air frais. Je ne peux pas vous résumer mieux que ça, sinon je vous dévoile une partie des histoires… Ce livre est très agréables à lire. Les histoires sont toutes vraies, et parmi elles se cache celle de Jean Teulé. C’est à la fois poétique, mélancolique, joyeux etc. Il y en a pour tous les goûts ! Je termine en vous mettant le lien de l’émission La Grande Librairie dans laquelle Jean Teulé parle de Comme une respiration. Si vous avez le temps, prenez le :

 

 

Cet article est terminé ! J’espère que cette petite présentation de quelques romans de Jean Teulé vous aura plu, si c’est le cas vous pouvez laisser un petit commentaire et vous abonner au blog – pourquoi pas ! N’hésitez pas à me dire si vous avez lu certains de ses romans et ce que vous en avez pensé ! On se retrouve très vite,

Love, Lilli.

VOUS POUVEZ ME SUIVRE SUR LES RESEAUX SOCIAUX : 

ET VOUS ABONNER EN BAS DE LA PAGE 

2017-10-16T10:08:33+00:00

Leave A Comment