Lord Byron collection ALLIA

La collection ALLIA

Lord Byron et Georg Simmel dans la collection ALLIA

 

La collection ALLIA

J’ai découvert dans une petite librairie à Sète la jolie collection ALLIA, que je trouve vraiment super. Les livres sont petits et peu chers : 6,20 euros. J’ai beaucoup aimé les illustrations / photographies sur les premières de couverture ; c’est vraiment la première chose que je regarde : si une couverture ne me plait pas, je ne lis pas le livre. Heureusement, beaucoup de couvertures me plaisent. En plus d’être beaux, ils proposent un large choix de classiques, essais de philosophie, poésie et surtout, comble du bonheur, certains livres sont bilingues. Hallelujah ! Ça me donne envie de tous les acheter. La collection éditait initialement des ouvrages que les autres éditeurs ne publiaient pas ; ils sont restés dans cet esprit là. Je n’ai pas vu d’ouvrages « connus » , ou disons « populaire » , mais plutôt des choses que l’on a pas l’habitude de lire. Ce sont souvent des textes courts, idéal je trouve pour découvrir un auteur.

 

Philosophie de la mode – Georg Simmel

En guise de résumé, ou tout du moins ce qui se trouve normalement en quatrième de couverture, la collection choisit une citation de l’auteur. Je ne savais donc pas trop à quoi m’attendre en lisant Philosophie de la mode. Eh bien c’est un essai ; de philosophie du coup. Et c’est super intéressant ! L’auteur a écrit ce texte au début de XXème siècle, il a donc un vision de monde, de la société et des mœurs différente de la notre, mais finalement, si on suit sa pensée, la mode comme objet de société fonctionne de manière similaire de nos jours. Quand on est à la mode on se distingue individuellement tout en appartenant à un groupe plus grand. On peut se dissimuler ou au contraire exister. J’ai beaucoup aimé, même si les tournures de phrases sont parfois compliquées à comprendre. Mais c’est intéressant de voir que finalement, la mode suit à peu près le même processus, qu’on soit au XVIème siècle, au XXème ou au XIXème siècle.

 

Poèmes – Lord Byron

Je ne connaissais Lord Byron que de nom, je n’avais jamais lu aucun de ses écrits. C’est un des poètes emblématiques de l’Angleterre romantique, hors norme, qui s’est engagé dans les luttes contre l’oppression, notamment en Grèce où il s’est battu pour l’indépendance du pays. Le recueil est en édition bilingue, en anglais et en français, et ça, c’est vraiment bien. Je n’ai pas lu la traduction des poèmes, parce que je trouve que ça rend moins bien. Du coup il y a certains moment où je n’ai rien compris, mais j’ai trouvé ça très beau. J’ai lu la plupart des poèmes à voix haute et certains demandent une très bonne diction pour être bien prononcés.

Extrait des Stanzas

Could Love for ever
Run like a river,
And Time’s endeavour
Be tried in vain –
No other pleasure
With this could measure;
And like a treasure
We’d hug the chain.
But since our sighing,
Ends not in dying, 
And, form’d for flying,
love plums his wing;
Then for this reason
Let’s love a season;
But let that season be only Spring.

 

J’ai adoré découvrir cette collection, et j’espère que vous aurez également apprécié cette découverte. J’attends vos avis en commentaire ! Est-ce que vous aimez les éditions bilingues ? Connaissiez-vous cette collection ?
En attendant un prochain article, vous pouvez vous abonner au blog pour recevoir les derniers articles dès leur publication. Portez vous bien !

Love, Lilli.

VOUS POUVEZ ME SUIVRE SUR LES RESEAUX SOCIAUX : 

ET VOUS ABONNER EN BAS DE LA PAGE 

2017-10-16T10:10:53+00:00

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.