La triste fin du petit enfant huître, Tim Burton

La triste fin du petit enfant huître

La triste fin du petit enfant huître & autres histoires – Tim Burton

 

Résumé

Je vais commencer par dire une chose très importante : le livre est en édition bilingue – ouiiiii. J’adore lire en anglais, et je trouve que c’est super important de lire de la poésie en langue originale, parce que les traductions sont parfois très différentes : les prénoms peuvent changer ainsi que la forme même du poème. La triste fin du petit enfant huître & autres histoire The melancholy death of Oyster boy & other stories – reflète vraiment l’âme créatrice de Tim Burton dans ce qu’elle a de plus enfantin et de plus macabre à la fois. Beaucoup de poèmes sont à la première personne, comme si l’auteur racontait des souvenirs, des histoires d’enfants qu’il avait lui même connu. Plusieurs personnages reviennent comme Oyster Boy – L’enfant huître – ou Stick boy – Brindille ; ils sont très attachants. Ils sont souvent seuls, rejetés par les autres ou par leurs propres corps, impossible pour eux de s’intégrer. On retrouve ces caractéristiques dans les animés de Tim Burton. On va pas se mentir, les poèmes sont assez glauques : les enfants sont des êtres hybrides, des mélanges étonnants et macabres – macabre renforcé par les dessins de Tim Burton. Les poèmes sont parfois sarcastiques – on rit jaune, et souvent tragiques.

Melonhead

There’s once was a morose melonhead, 
who sat there all day
and wished he were dead.
But you should be careful
about the things that you wish.
Because the last thing he heard
was a deafening squish.

 

Avis

J’ai beaucoup aimé, parce que j’accroche déjà avec l’univers de Tim Burton. Je pense que le coté macabre / glauque ne plait pas à tout le monde, mais ce n’est pas pour autant triste et négatif. Il y a beaucoup de poésie dans les histoires de l’auteur, que ce soit au cinéma ou dans ses écrits. J’apprécie aussi le fait que les héros soient tous des enfants, ni bons ni mauvais mais tous différents et étranges. Il y a beaucoup de leçons que l’on peut tirer des poèmes de Tim Burton. J’admire son inventivité et son univers me fascine ! Je vous invite à lire ce recueil qui n’est pas très long pour vous faire votre propre idée. En plus, le livre est très beau !

 

 

J’espère que ce petit article vous aura plu, autant que j’ai aimé lire ce recueil ! Si c’est le cas n’hésitez pas à partager vos avis en commentaire et à partager l’article aussi… On se retrouve très vite pour un nouvel article, portez vous bien !

Love, Lilli.

VOUS POUVEZ ME SUIVRE SUR LES RESEAUX SOCIAUX : 

ET VOUS ABONNER EN BAS DE LA PAGE 

2017-10-16T10:10:14+00:00

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.